Non, M. Mélanchon, Diwan n'est pas une secte!

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant


La section UDB du Pays de Lorient s'indigne de constater que le sénateur socialiste, Jean-Luc Mélanchon, puisse qualifier Diwan de "secte" sans être inquiété.

Diwan est une école associative dont l'existence résulte de la non-reconnaissance des langues régionales par l'Etat. Diwan utilise une méthode pédagogique qui a montré ses preuves. M. Dalgalian, psycholinguiste reconnu, explique même que l'immersion et le bilinguisme précoce pratiqués par Diwan sont les méthodes les plus efficaces pour l'apprentissage des langues (quelles qu'elles soient). En outre, le niveau de français n'est pas moindre avec une telle scolarisation.

Conscient des divisions existantes au sein du mouvement breton, Jean-Luc Mélanchon rajoute de l'huile sur le feu en qualifiant la langue bretonne de "substitut aux cinq langues bretonnes existantes". Le sénateur finit de déverser sa bile en amalgamant culture bretonne et collaboration. Sur ces questions historiques, nous
invitons M. le sénateur français à lire l'ouvrage de notre camarade Jean-Jacques Monnier: "résistance et conscience bretonne".

Si certains membres du mouvement culturel breton ont bel et bien collaboré, leur travail linguistique n'en est pas moins important. Il faut savoir faire la part des choses entre l'individu et son oeuvre.

Avec de telles sorties, on se demande parfois si M. Mélanchon vit au XXIe siècle!

Commenter cet article