Bilinguisme : les chiffres 2008

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

L’été arrive, bientôt la rentrée !

 

Les enfants sont en vacances et sans doute M. Couturaud, inspecteur d’académie, espère-t-il que la pression sur le dossier de la filière bilingue de l’école publique de Merville retombe ! Cette « affaire » met en avant le décalage toujours plus important existant entre des collectivités territoriales qui prônent le bilinguisme et un Etat qui semble contaminé par l’archaïsme du Sénat !

 

Face à cette prévision inconcevable de 51 élèves pour un enseignant, les élus de la majorité municipale de Lorient, l’opposition, l’ensemble (ou presque) des groupes politiques siégeant au Conseil Régional ainsi que de nombreuses associations ont soutenu la création d’un poste supplémentaire pour l’école de Merville. Un consensus qui laisse pourtant de marbre les services de l’Etat.

 

Depuis sept 2005, l'UDB agit et se mobilise pour assurer la pérénité et la continuité de la filière bilingue de Merville. Aujourd’hui, elle demande à l’Inspection d’académie de cesser de tirer l’enseignement bilingue vers le bas en écoutant cette demande d’ouverture.

 

Maintenant que le conseil régional s'est exprimé sur ce sujet par la voix de différentes tendances de droite et de gauche, l'inspecteur d'académie va-t-il agir, ou faudra-t-il saisir monsieur Darcos?

 

Pour la fédération UDB du Morbihan,

Gael Briand.

 

PS : certains acteurs de l’administration de l’Etat font courir des bruits farfelus sur l’origine de cette polémique. Pour que l’information des citoyens soit complète, nous avons décidé de publier le  document qui est à l’origine de l’étonnement voir l’indignation des élus et associations de Lorient et de Bretagne. Vous verrez qu’il s’agit d’un document à en tête de l’IA 56, produit par les services de monsieur Couturaud devant le CALR. Les membres de ce conseils peuvent attester de son authenticité. Vous verrez que si comme pour toute rentrée il y a des plus et des moins en fonction des effectifs et des rattrapages (Ploeren), la ligne surlignée en jaune est tout a fait inhabituelle, et ne se retrouve pas dans le tableau des ouverture sur la deuxième page (pour aider à la lecture, les 2 premières colonnes =situation 2007, la troisième= prévision 2008 et les décisions sont résumées en deuxième pages). Alors que l’Inspecteur s’explique sur son écrit et ses incohérences ! 

 

Pour consulter ce document cliquez ici.

 


Publié dans Communiqués UDB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article