Manifestation en soutien aux parents de Merville Lorient

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

 

 

 

 

 

 

 

Une demi-heure par jour, ils appellent ça du « bilinguisme » ?

 

L’Union Démocratique Bretonne soutient l’initiative des parents d’élèves de la filière bilingue de Merville et invite les citoyens à participer au rassemblement prévu vendredi 26 septembre à 17h30 sur le parking des Halles de Merville devant l’école.

 

Suite au mécontentement légitime des parents d’élèves, l’Inspection Académique du Morbihan propose une solution loin de satisfaire les parents, ni d’ailleurs les défenseurs de la langue bretonne. Les 20 enfants privés de breton se sont vus proposer une demi-heure par jour de breton au lieu d’un enseignement à parité horaire. Pourtant, cet enseignement est réputé plus enrichissant pour les enfants que du simple saupoudrage linguistique.

 

Alors que vendredi, l’Europe célèbrera le plurilinguisme, la France semble bien en retard sur cette belle idée. Lors de cette journée européenne des langues, Paris organisera « les Etats généraux du multilinguisme ». L’UDB constate donc que pour l’Etat, une demi-heure par jour suffit pour être considéré comme bilingue !

 

Le cas de l’école de Merville est un symbole du refus de dialogue de l’Etat avec les élus sur la politique linguistique et sur l’école publique.

 

L’UDB appelle donc enseignants, parents d’élèves et sympathisants à s’opposer à la vision étroite de ce gouvernement libéral pour qui l’enseignement n’est jugé que sur la rentabilité.

 

Pour l’Union Démocratique Bretonne,

Le responsable fédéral, Gael Briand.

 

 

 

 

 

Publié dans Communiqués UDB

Commenter cet article