rénovation de la "pénétrante": la route est longue avant la révolution écologique

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

La fédération UDB du Morbihan s’interroge sur la cohérence des investissements du Conseil général du Morbihan qui a décidé de rénover, durant dix nuits, la « Pénétrante » lorientaise quelques mois après avoir annoncé la mise en place d’un Agenda 21.

Plutôt que de rénover l’infrastructure routière régulièrement, le Conseil général devrait plutôt s’interroger sur les raisons pour lesquelles les routes s’abîment ! Savoir que des centaines de camions empruntent chaque jour cet axe aide à comprendre la nécessité de révolutionner notre vision du transport. Particulièrement du point de vue du fret.

Lorient dispose d’une situation géographique qui lui permet d’accéder aux voies maritimes, fluviales et ferroviaires. Les investissements du Conseil général ne sont-ils pas contre-productifs pour opérer la nécessaire reconversion du transport routier de marchandises ?

Ne serait-il pas préférable de consacrer ces dépenses à des domaines qui en ont plus besoin (culture, fonds solidarité pour le logement, action sociale, développement local) ?

Pour la fédération UDB du Morbihan, le responsable Gaël Briand.

Publié dans Communiqués UDB

Commenter cet article

Eve 27/09/2008 12:38

Je suis d'accord avec toi....et..d'ailleurs, elle avait vraiment besoin d'être remise en état cette voie?Je ne me souviens pas de quoique ce soit de dramatique.C'est une dépense qui parait peu utile en tout cas.