Santé, patrimoine et vie associative au CM de Lorient

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

Le conseil municipal du 02 octobre 2008 fut l’occasion pour Yann Syz de présenter un document d’orientation de la politique de santé de la ville de Lorient.

 

Lorient est membre du Réseau Français des Villes-Santé de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et s’est engagée à promouvoir la santé à l’échelle de la ville.

 Etre Ville-Santé signifie : Transversalité de l’action, démarche partenariale et participative et définition globale de la santé.

 Yann Syz a présenté différents axes de travail, qui seront progressivement déclinés en terme opérationnel en concertation avec les acteurs.

  Lutte contre le bruit :  un axe de travail important qui s’inscrit dans le cadre des démarches de qualité de vie en ville et des politiques de prévention (surveillance acoustique de la place Jules Ferry , veiller aux nuisances sonores générées par les fumeurs à l’extérieur des établissements…)

 Recensement des logements indignes

 Santé environnementale : (travail partenarial sur la question des ondes radio…)

 Le lien entre santé et activité physique (promotion de l’activité physique, se « bouger », être actif, en lien avec le sport et les problématiques de déplacement urbain.)

C’est un enjeu de santé publique à l’interface des problématiques obésité, risque cardio-vasculaire…

 Le risque cardio-vasculaire (sensibilisation du grand public et des scolaires aux gestes qui sauvent , installation de défibrillateurs automatiques externes)

  La prévention des conduites addictives : La question des addictions est une problématique forte en Bretagne c’est pourquoi la ville de Lorient souhaite poursuivre et renforcer le travail engagé, en lien avec la politique nationale et la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie), déclinée dans le plan départemental de prévention des addictions dans le Morbihan.

 Ces orientations ont été validées à l’unanimité et Yann SYZ, qui rappelons le, est un des représentants de l’UDB au conseil, nous tiendra informés des suites à venir.

 

Parmis les autres sujets évoqués durant cette séance, on relevera  l’édition de livres jeunesse portant sur des approches géographiques, historiques, architecturales, patrimoniales, urbaines, sociologique ou économique de Lorient à destination des enfants de 8-12 ans. Ce projet est l’occasion de rappelé la vitalité des actions entreprises dans le cadre du label Ville d’Art et d’Histoire.

 

Judicieux également sont les travaux prévus à la Cité Allende visant à améliorer l’accueil du public et la gestion des lieux. L’UDB souhaite simplement qu’à l’avenir la Cité Allende fasse l’objet d’une meilleure accessibilité pour les personnes ne pouvant utiliser les escaliers….

 

Le seul dossier pour lequel nos élus UDB se sont démarqués est celui du rapport de la Sellor, mais ils s’en expliquerons plus avant lors du conseil à venir de Cap Lorient.

 

A noter qu’un débat de fond sur la situation de la pêche lorientaise a été escamoté par des escarmouches juridiques de l’opposition qui a été invité à prendre plus de hauteur sur ce sujet majeur pour la Ville.

 

 

Publié dans Lorient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article