Vœu en faveur de la réunification à Hennebont

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

  Après Cléguéreg, Lorient, Moelan sur mer, Redon , entre autres, c’est à nouveau à l’initiative de l’U.D.B. qu’un texte en faveur de la réunification de la Bretagne a été voté pour la première fois par la commune d’Hennebont le 26 mars 2009. Sur la base d’un argumentaire présentant la réunification comme légitime de par l’histoire et la culture mais aussi et surtout comme la voie d’avenir pour un développement économique et social plus harmonieux, une maritimité retrouvée permettant de mettre en synergie les ports de Brest, Lorient et Saint-Nazaire, une identification claire à l’international et mobilisatrice à l’interne, la municipalité d’Hennebont a donc voté à l’unanimité le texte qui suit :

Vœu en faveur de la réunification administrative de la Bretagne

 

Considérant d’une part que :

-Chacun s’accorde à considérer la réalité historique d’une Bretagne recouvrant les quatre départements de l’actuelle Région administrative auquel s’adjoint la Loire-Atlantique.

-Les échanges et partenariats (culturels, touristiques, sportifs)  entre la Région Bretagne et la Loire-Atlantique témoignent à n’en pas douter d’une identité et d’une culture communes

- Il ne fait nul doute que la Bretagne réunifiée verra son attractivité économique renforcée en même temps que sa maritimité retrouvée.

Et vu d’autre part :

-le succès de la manifestation du 20 septembre 2008 (10 000 personnes à Nantes pour la réunification),

-le vœu du Conseil Général de Loire-Atlantique du 22 juin 2001,

-les motions du Conseil Régional de Bretagne notamment celle du 8 octobre 2004 et celle du 24 octobre 2008,

-le fait que, depuis 2003, l’article 72-1 de la Constitution donne au Gouvernement ainsi qu’au Parlement la faculté d’initier une consultation de la population à l’échelon d’un département ou d’une région.

Le Conseil Municipal de la Ville d’Hennebont

Demande que dans le cadre de la réflexion sur la réforme des collectivités territoriales, le gouvernement réfléchisse à  la question de la réunification administrative de la Bretagne et organise la consultation auprès des populations concernées. 

Sylvain Berhault

Conseiller délégué

langue et culture bretonne

et échanges internationaux

 

Kuzulier-kêr dileuriet evit

Ar Yezh hag ar sevenadur Breizhat

Hag an aferioù etrevroadel.

 

 

Publié dans Hennebont

Commenter cet article