Hennebont : soutien unanime vers le fest-noz au patrimoine immatériel de l'humanité.

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

 

00401-copie-2.JPGJeudi 21 octobre, suite à une initiative de Sylvain Berhault, élu UDB, largement soutenu par la diversité de ses collègues, la ville d'Hennebont a voté à l'unanimité un soutien à la démarche visant à inscrire le fest-noz au patrimoine immatériel de l'humanité.

Vous trouverez ci dessous le texte de la délibération et une partie de l'argumentaire utilisé en séance. A noter qu'un adjoint d'un autre groupe en a profité pour souligner que la culture est un bien un des pilliers des agenda 21 locaux....Les idées portées localement par l'UDB avancent et se partagent.... 

 

La Ville d’Hennebont :

 

-          Après avoir pris connaissance des démarches engagées par les associations culturelles bretonnes pour obtenir l’inscription du fest-noz comme « élément représentatif » du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

 

â          est d’avis, à l’instar du Conseil Régional qui soutiendra la démarche, de reconnaître le fest-noz comme une des formes d’expression majeure de l’originalité culturelle de la Bretagne et des Bretons

 

et en conséquence :

 

1)                   apporte son soutien à la démarche coordonnée par l’association DASTUM en vue d’obtenir l’inscription du fest-noz au patrimoine immatériel de l’humanité

2)                   décide de transmettre la présente délibération à Madame Irina BOKOVA, Secrétaire Générale de l’UNESCO

 

 

 

 

 

 

Adoptée en 2003, la convention sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’humanité a été ratifiée par la France en 2006. La notion de PCI recouvre de nombreuses pratiques, représentations et expressions orales, traditions festives et rituelles, savoir-faire liés à l’artisanat, aux paysages et en Bretagne, aux activités maritimes.

 

         Forte de cette ratification, l’association de collectage, de sauvegarde et de diffusion du patrimoine oral : Dastum a constitué un groupe de travail en partenariat avec les principales associations culturelles bretonnes, notamment dans le domaine de la danse (Kendalc’h, war’l leur).

 

         Ce groupe de travail a élaboré un document intitulé : « Appel à la reconnaissance du patrimoine culturel immatériel de Bretagne » pour faire reconnaître le' Fest-noz', 'Les Chants à écouter de Bretagne' et 'Les Jeux et Sports Traditionnels Bretons' comme éléments du patrimoine culturel et immatériel de l’humanité. L’accent particulier mis sur le Fest-Noz  procède d’une démarche particulièrement pertinente non seulement parce que le Fest- Noz représentent  une des expressions culturelles majeures des bretons, mais aussi parce qu’il constitue un lien social et intergénérationnel fort dont nos sociétés contemporaines devraient s’inspirer pour lutter contre les phénomènes de désagrégation et de violence.

 

Soutenir cette démarche qui a déjà recueilli plus de 200 signatures à travers la pétition que l’on trouve sur le site de Dastum  et le soutien de neuf collectivités ( 6 dans les côtes d’armor et 3 dans le finistère )  est donc, pour la ville d’Hennebont, réaffirmer de façon globale sa politique.

 

Plus d'infos sur cette démarche pour inscrire le fest-noz au ptrimoine mondial de l'humanité: http://www.dastum.net/FR/patrimoine-culturel-immateriel.php

Publié dans Hennebont

Commenter cet article