Interceltique 2010 : foule pour bagadou,village laboratoire, breton au grand théatre

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

39900 1528770869414 1538980245 31345771 4969208 nA Lorient, le Festival Interceltique vit son 40° anniversaire avec un succès jamais atteint. La foule est au rendez-vous, la programation de qualité et les découvertes possibles sont multiples.

 

L'UDB en tant que tel n'y est pas présente bien sûr, mais nos camarades sont nombreux sur le pont, qui comme bénévole dans tel chapiteau, qui comme membre actif de telle association présente sur scène ou sur les quais, etc.

 

Notons quand même qu'autour de Jean Paul et Laurence Chevrel (photo1), une équipe se relaie pour contribuer à faire connaitre le mensuel le Peuple Breton, édité par les presses populaires de Bretagne, revue qui on le sait est liée de près à l'UDB, mais ne l'oublions pas, également largement ouvert à "ceux qui ne pensent pas toujours tout à fait comme nous" et aux débats de la société bretonne.

 

Signalons aussi la visite au festival lundi dernier de nos élus UDB au conseil régional, accompagné de leur collègue d'Europe écologie René Louail (photo 2). Occasion pour eux d'échanger sur40466 1532529243371 1538980245 31356482 3205300 s les enjeux de solidarité internationale avec les exposants du village solidaire, de saluer les associations culturelles présentes au Quai des Indes et d'assister à la grande nuit de la Bretagne après la cérémonie des colliers de l'Hermine. A propos du village solidaire, nous lui devons plusieurs expérimentations aujourd'hui en cours de généralisation sur l'ensemble du festival. C'est ainsi grâce au travail de ce vilage que nous marchons beaucoup moins sur le plastique dans les rues de la ville. 

 

38773 1321087600039 1616285048 782853 7751475 nNos élus Lorientais ne manquent évidement pas de suivre de près les conditions matérielles de la fête, de vérifier les conditions de sécurité ou de saluer la dynamique des ensembles musicaux présents. Les photos 3 et 4 montrent ainsi Yann SYZ, adjoint UDB du maire de Lorient, participant comme tous les ans à la cérémonie de remise des prix au championnat des bagadou (ici avec les groupes de Lorient et Landi). 39728 1576275891551 1375201373 1523114 1999055 nBagadou dont il faut souligner qu'ils sont intimement liés à la création du FIL il y a 40 ans, un FIL devenu depuis multi-forme, ouvert par les grands ensembles de BAS, il se cloture avec les couples de sonneurs traditionnels au Palais des congrès et accueille désormais le livre, le sport, le cinéma, le théâtre.....

 

Un mot pour saluer la progression de la visibilité du breton sur le festival de Lorient. Depuis 3 ans, par petites touches, sans rien de spectaculaire, les progrès sont réels. Certes, il reste agaçant d'entendre encore quelques présentations de spectacles en anglais et français sans même un mot d'accueil en breton pour marquer le présence de la langue.

Mais les sites sont presques tous bilingues, le breton s'entend dans les rues grâce à Radio Bro Gwened et surtout ce jeudi soir aura lieu une représentation en langue bretonne d'une pièce de Strollad ar Vro Bagan, Divroa (photo 5).Divroan Cette pièce a pour thème l'émigration. Bretagne, terre d'Exil, terre d'Asile? A l'heure où l'immigration est un sujet phare de la politique, cette pièce remet les pendules à l'heure et nous rappelle qu'avant d'accueillir, nous avons été nous-même accueillis. Un flash-back essentiel pour qui ne connaît pas bien l'histoire de Bretagne.

La pièce sera sous-titré pour les non britophones.

Nous ne pouvons que saluer ici l'initiative du FIL, qui sera ainsi à l'origine d'une  première : un spectacle en breton sur la scène du Grand Théâtre de Lorient. Nos élus ne manqueront pas de suggérer qu'il y ait des suites à celà en dehors du mois d'août. C'est d'ailleurs un pari difficile de rendre visible une pièce de spectacle dans un programme avant tout dédié à la musique, aussi encourageons nous nos lecteurs qui n'auraient pas déjà vu DIVROA à s'y rendre ce soir.

C'est le signe d'une plus grande ouverture du FIL à la place du breton, ce qui ne saurait surprendre ce qui savent qu'une certaine UNE du quotidien L'Equipe, vendue tout en breton de Lens à Bastia en passant par Lannion ou Auxerre (Photo 6) est liée à un personnage important du festival lorientais.....15055 1

 

 

Publié dans Lorient

Commenter cet article