logement pour les familles en centre ville et plan de déplacement des agents de la ville.

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

V-lo-de-Laurence.jpg

Avant de parler de déplacement "doux",

les élu(e)s de l'UDB se l'appliquent.... 

 

 

Jeudi, le gros dossier du conseil municipal de Lorient, c'était l'établissement du plan de ZAC du péristyle.

Comme nous sommes déjà longuement intervenus sur ce sujet lors d'autres séances (voir à partir de lien: http://udbbroanoriant.over-blog.com/article-36797908.html ), nous nous sommes concentrés sur d'autres sujets:

D'abord sur un beau programme de logements en centre-ville, à la place d'un ancien batiment de l'école Bisson.

 

yann_111111.jpgYann Syz a encouragé le projet en ces termes:

Je veux seulement souligner l’importance de ce projet qui correspond bien aux enjeux actuels. Après quelques réalisations immobilières « haut de gamme » en centre ville, nous avons là un projet qui vient y renforcer l’offre de logement social, dans la continuité d’un centre ville qui a toujours assuré la mixité sociale depuis la reconstruction.

 

De plus, la ville montre ici qu’elle intègre les défis énergétiques qui sont aussi des défis économiques et sociaux dès la conception.

 

Mais surtout, de part leur type de conception, les 59 logements en accession sont potentiellement une bonne réponse aux jeunes familles souhaitant concilier logement de qualité, prix et qualité de vie en ville.

 

Nous avons là une opportunité à expliquer autour de nous pour que ce dossier soit l’occasion de ramener les familles en centre ville. 

 

 

 

 

pierreyvesburban.jpgSurtout, Pierre-Yves Burban a pris le temps d'analyser le plan de déplacement agents de la ville de Lorient :

 

 

La ville de Lorient anticipe, car le décret n’est pas paru, et souhaite mettre en place, selon les modalités connues actuellement, un plan de déplacement des personnels communaux qui se rendent au travail.

 

La ville, désireuse, dans le cadre de la législation en vigueur, de participer financièrement aux déplacements des personnels, il nous est proposé ce soir de voter ce bordereau.

 

Nous le soutenons pour plusieurs raisons :

 

En ces temps de restrictions budgétaires où le gouvernement projette sérieusement des coupes sombres qui concernent les augmentations de la valeur du point d’indice des fonctionnaires, les médias annoncent jusqu’à moins 7% sur 3 ans, la ville participerait ainsi en partie et en fonction de ses moyens à la perte de pouvoir d’achat de ses agents.

 

Par ailleurs, la ville se doit d’encourager par tous les moyens financiers ou autres, l’utilisation des transports collectifs trains, bus afin de décongestionner le centre envahi par les voitures particulières et ce pour des raisons de circulation et de stationnement.

Il manque dans ce texte, tout de même, un encouragement au covoiturage pour les agents dont les communes sont trop éloignées, ou mal desservies par les transports collectifs.

 

Pour ceux et celles qui utilisent ou utiliseraient ces moyens de transport, les proximités de la gare d’échange ainsi que celle de la gare SNCF, mettent la mairie et les différents services annexes, à quelques hectomètres des divers lieux de travail.

Nous pouvons encourager les agents à la marche ou au  transport par bus afin qu’ils joignent leur travail, mais il faudra aussi créer des parkings à vélos de proximité auprès des gares et de nos services, ce qui permettrait à ces mêmes  agents de finaliser leurs derniers trajets ?

 

Avec des objectifs identiques, il nous semble également possible et judicieux, d’inciter toutes les grandes administrations publiques à s’inscrire dans une telle démarche, le CHBS par exemple, grand pourvoyeur d’emplois.

Gardons en mémoire que le centre ville est également le coeur des administrations publiques

(trésors publics, sous préfecture, police, tribunaux…)

 

Si cette démarche sociale qui a  pour but premier d’ aider financièrement les agents est validée,

elle aura aussi pour autres effets de libérer des places de parking, elle ferait entre autre vivre le centre ville, faciliterait le stationnements des chalands,lui donnerait une activité commerciale et touristique plus attrayante.

 

La ville de Lorient en mettant en place ce plan de déplacement se valorise et a valeur d’exemple. 

 

Les élus UDB considèrent que ces deux dossiers sont cohérents entre eux : ramener les familles vers le centre-ville génère moins de déplacement que des lotisement éloignés des services, mais pour que le centre soit réellement attractif, il faut y développer une autre logique que celle qui y amène la voiture en "reine" de l'espace. Puisse le voeu de l'UDB et de l'adjoint PS Olivier Le Lamer de voir le CHBS suivre la même politique soit entendu.

 

Et pour le citoyen qui ne travaille pas dans une grande stucture?

 

Si l'usage du vélo en ville vous interresse, mais que vous avez des remarques à ce sujet, vous pouvez remplir cette enquête sur le site de la ville de Lorient:

http://velo-lorient2010.fr/limesurvey/index.php?sid=49961&land=fr

 

 

Publié dans Lorient

Commenter cet article