un territoire plus accessible et un triskel vers Quéven et Ploemeur.

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

groupeVendredi, la commune d'Inzinzac-Lochrist accueillait le conseil de Cap Lorient.

L'essentiel de l'ordre du jour tournait autour de démarches administratives diverses.

2 sujets ont attirés notre attention par leur importance stratégique et humaine.

 

D'une part, le bilan d'étape du travail de la commission intercommunale d'accessibilité pour les handicapés. L' élu de l'Union Démocratique Bretonne à ce conseil (Yann Syz) a salué l'intérêt de la mise en commun par des communes membres voisines de leurs démarches et de leurs dificultés souligné le travail qu'il reste à accomplir dans les domaines de compétence de Cap Lorient, comme la mise en accessibilité réelle de tous les débarcadères de la rade.

Il a interogé aussi le président de la commission pour que les activités qui ne seraient pas pérénnes sans les subventions de cap lorient intègrent réellement cette problématique (aéroport civil par exemple).  Copie de IMG 0160

 

D'autre part, c'est cette séance qui a voté la validation formele des grands principes du triskel 2, à savoir le prolongement des aménagements en site propre pour les bus vers Ploemeur et Quéven.

 

L'UDB est favorable à ce projet depuis longtemps. Yann Syz a néanmoins rappellé que pour que le Triskel soit un vrai moteur du changement du tout voiture vers d'autres pratiques, il faut aller au delà des seules infrastructures et travailler sur les usages et les perceptions culturelles.

Si les élus présentent le transport collectif comme un outil de développement durable, il est vécu par beaucoup de citoyens d'abord comme un outil de péréquation sociale et générationnelle. De ce fait, les moins défavorisés en age de conduire ne se sentent pas toujours concernés. Nous souhaitons donc que le succès de la ligne circulaire de Lorient en inspire d'autres au sein de grandes communes denses ou entre communes voisines.

JJ ValyC'est un voeu porté par exemple à Lanester par Jean-Jacques Valy qui regrette que pour aller d'un point à l'autre de sa commune il faille parfois emprunter 3 lignes. Yann Syz a illustré ce propos en montrant que pour un Lanestérien travaillant à Lorient, le bus est chose aisée, sauf s'il faut changer de lignes  3 fois pour déposer un enfant en lieu de garde.....

La réflexion sur les usages doit amener aussi à accompagner la mise place des infrastructures nouvelles par une communication associant transport collectif et modernité.

 

Et parce qu'il faut bien partir des comportement actuels de ceux qui sont salariés dans les villes centre de l'agglomération et n'y habitent pas, il convient de penser la voiture individuelle comme un maillon de la chaine du transport. En d'autres termes, pour augmenter l'usage, il faut dès à présent lier les futures lignes pivots à des parking relais. Un élu de Guidel semblait les envisager aux portes de Lorient. Au contraire, pour que ces parkings décharge Lorient ou Lanester du poid de l'automobile sans nuire aux commerces des villes voisines, il convient de les prévoir aux abords des bougs de Quéven, Ploemeur ou Guidel. Ainsi à Lorient, l'usager du bus se rend à son travail, réalise ses achats dans les commerces de centre-ville liés à l'habillement, la culture, etc, et retrouve sa voiture à proximité des commerces de sa ville de domicile pour les achats plus "encombrants" (alimentations...).

 

Notre élu a conclu son propos en déclarant qu'une ville devenue universitaire doit également penser une ofre de transport lisible en soirée, comme dans toutes les villes universitaires bretonnes (c'est un point régulièrement évoqué par les étudiants que nos élus rencontrent), et en regrettant les choix récents d'implantation de Pole emploi à Lorient sur 2 zones éloignées des lignes principales de bus, alors que les inscrits à Pole emplois sont souvent ceux qui ont déjà des dificulté de transport.

 

 944d43d264Illustrations:

une photo du site :

 http://www.tourisme-handicaps.org/

 

Photos de Yann Syz, élu UDB à Cap Lorient

et de Jean-Jacques Valy, élu UDB à Lanester

 

Plan ci contre des grands principes du Triskel 2

 

 

Commenter cet article