Conseil Municipal de Lorient 4 /09/ 08

Publié le par Kevrenn Bro An Oriant

De la rentrée scolaire aux animations de Noël, l’imagination doit inspirer Lorient

 

Compte rendu du Conseil Municipal du 4 septembre 2008

 

Le Conseil Municipal de Lorient a validé hier, jeudi 4 septembre, plusieurs travaux :

 

 

§          L’extension du CDDB, l’aménagement d’un espace pour les associations caritatives ou la création d’un parking sur l’anneau de Kéroman. Ce dernier point vise à accompagner l’évolution économique en cours de ce secteur et à sécuriser els cheminements piétons/vélo.

Faire du port un lieu actif et ouvert est une démarche saluée à l’unanimité.

 

§          L’imagination au cœur de la période de Noël est également encouragée. En effet, avec l’ouverture du centre Nayel en novembre, le centre ville commerçant bénéficiera d’une locomotive pour attirer le chaland et faire revenir ceux des Lorientais qui préfèrent des zones qui dénaturent les entrées de l’agglomération. Plus besoin donc du marché de Noël qui n’avait jamais trouvé sa place dans une région dont ce n’est pas la tradition. Il fallait quand même trouver une idée pour faire des Fêtes un moment de partage en tous au centre-ville d’où l’idée d’associer la ville, l’association des commerçants (Lorient Cap Commerce) et l’association Idées Détournées ( … l’Art s’emporte, le Musée éphémère…).

 

Fidèle à ses principes, Nadine Thouvenin se donne pour mission de favoriser la participation des habitants : réalisation d’une forêt de sapins, défilé, chants, atelier de déco, sculpture, animaux imaginaires... etc …Lâchez-vous !!!!!

Loin d’être une grande quinzaine de la consommation, ce moment sera celui où les Lorientais construiront l’animation de leur ville .Les commerçants ont bien compris l’esprit et les enjeux réciproques, comme quoi, la ville bouge !!

Saluons notre collègue élue Annick Lecuyer, qui s’est particulièrement investie dans ce projet aux côté de J.P Solero et E. Williamson.

 

§          L’actualité de la rentrée scolaire a par ailleurs fait l’objet d’un vœu voté à l’unanimité pour demander à l’IA du Morbihan de prendre des décisions rapides sur Lorient.

En effet un contexte d’autorité budgétaire et de classes surchargées, le Conseil Municipal s’inquiète de voir plusieurs écoles avec des classes de 30 élèves voir plus ! Bien entendu, la hausses des effectifs dans la filière bilingue a été au cœur des interventions de Loïc Champagnat ( PCF) , Jean-Paul Aucher ( Verts) ,Eliane Renot ( opposition) et bien sûr, Yann Syz ( UDB) .Sur ce sujet précis il a repris des arguments déjà développés pour ce blog et a ajouté :

 

« De manière générale, il faut se mettre en ordre de marche sur le sujet car l’intérêt des familles pour cette filière se confirme. J’entends dire ici ou là qu’il ne faut pas que cela se fasse au détriment de la filière dite monolingue. Certes, mais cette crainte voilée repose sur une approche arithmétique curieuse : en effet dans une école à  5 classes + 1 bilingue  – 1 une monolingue = 5 classes…pour le même nombre d’élève.

Ce n’est pas ce que je souhaite dans le cas précis, car les chiffres de l’école de Merville permettent de ne pas en arriver là, mais je le dis pour rationaliser le discours de manière générale. 

L’Ensemble des filières de Merville ont un intérêt commun à la création du deuxième poste bilingue pour permettre un fonctionnement correct des autres classes parfois surchargées.

Si l’IA avait accepté la création d’un CP bilingue lorsque nous le lui avons demandé en juin, nous n’aurions de facto 27 élèves dans le seul CP aujourd’hui, et tout le monde serait satisfait !

 

Mais nous savons également que nous allons pouvoir travailler désormais dans de meilleurs conditions sur la place de la culture bretonne à Lorient, et pas que dans la seule dimension scolaire. En effet notre projet prévoit la création prochaine d’une commission extra municipale sur le sujet, afin que les acteurs échangent et construisent. Ne tardons plus, pour anticiper, construire et faire bouger les habitudes institutionnelles. »

 

Voilà désormais l’IA face à un vote unanime. Si Mr Couturaud n’écoute pas un conseil municipal unanime, puisse-t-il entendre les signataires de cette pétition ! Mais de manière générale, c’est à Mr Darcos qu’il revient aujourd’hui d’intervenir. Ecrivons lui nombreux, et n’oublions pas la festimanif du 20 septembre à Nantes, qui sera l’occasion de rappeler que la Région se propose d’intervenir sur ces dossiers à long terme, si l’Etat n’y arrive pas ! Le gouvernement comprendra-t-il qu’il va de l’intérêt général ?

 

Vous trouverez ci dessous la version intégrale du vœu voté hier.

Vœu du Conseil municipal de la Ville de Lorient sur la rentrée scolaire

La Ville de Lorient s’attache depuis des années à garantir un accueil de qualité pour les enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires.

 

Pour que la rentrée 2008/2009 se déroule dans les meilleures conditions, la Ville de Lorient a poursuivi la restructuration et l’entretien de son patrimoine scolaire.

 

Pourtant, malgré tous les efforts réalisés par la Ville et les acteurs de la communauté éducative pour que cette rentrée scolaire soit une réussite, les réformes engagées par le Ministère de l’Education nationale suscitent de fortes inquiétudes chez les enseignants, les parents d’élèves et les acteurs associatifs.

 

Les suppressions de postes, la mise en place de la loi sur le service minimum, la refonte des programmes d’enseignements et les effets induits par la suppression du samedi matin risquent en effet de provoquer une dégradation des conditions d’accueil pour les enfants et accroître les inégalités d’accès à un enseignement de qualité pour tous.

 

A Lorient, pour la rentrée scolaire 2008/2009, malgré les mesures de restriction imposées par l’Inspection d’Académie sur la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, les effectifs globaux des élèves inscrits en écoles maternelles et élémentaires sont stables.

 

Aussi, si la carte scolaire arrêtée en juin dernier par l’Inspecteur d’académie n’est pas modifiée, certaines classes compteront jusqu’à 30 élèves ce qui ne permet pas d’accueillir les enfants dans de bonnes conditions et participe à la dégradation des conditions de travail des enseignants.

 

C’est pourquoi, le Conseil municipal :

 

-          REAFFIRME sa volonté de garantir les meilleures conditions d’accueil et de réussite éducative pour les enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires

 

-          REGRETTE que les réformes en cours n’aient pas fait l’objet d’une concertation approfondie avec l’ensemble des acteurs de la communauté éducative

 

-          AFFIRME son attachement au développement du bilinguisme dès le plus jeune âge

 

-          DEMANDE à l’Inspection académique de prendre en considération l’évolution des effectifs et les situations spécifiques constatées lors de cette rentrée 2008/2009 en dotant les établissements suivants de moyens supplémentaires :

 

·                                                                      Création d’un poste pour l’école élémentaire de Kérentrech

·                                                                      Déblocage d’un poste pour l’école maternelle de Kérentrech

·                                                                      Rétablissement d’un demi-poste à l’école maternelle Marcel Pagnol

·                                                                      Création d’un poste à l’école maternelle Jacques Prévert

·                                                                      Création d’un poste à l’école élémentaire de Merville

·                                                                      Création d’un poste à l’école maternelle Jean-Paul Sartre

 

-          DEMANDE à l’Inspection académique de porter une attention particulière à la filière bilingue qui doit être, au même titre que l’enseignement monolingue, dotée de moyens supplémentaires adaptés à la hausse des effectifs inscrits lors de cette rentrée 2008/2009

 

 

 

 

Publié dans Lorient

Commenter cet article