Reizh e pep lec'h veut dire « équitable partout »

Publié le par Kevrenn An Oriant


le groupe "Mukta"

Reizh e pep lec'h, Equitable ici et ailleurs, passe à la vitesse supérieure. L'association Ingalañ prend un pari ambitieux pour ses 2e Rencontres du commerce équitable. Elle s'installe durant trois jours au parc des expositions de Lorient avec 70 stands d'exposants, des débats et trois nuits de musique.

« On parle du commerce équitable 15 jours par an. Nous en profitons pour sortir des clous » assure Hervé Le Gal, permanent d'Ingalañ. « Cette année, nous reparlerons de la dette, d'une occupation économique et monétaire du Sud par le Nord. Le Fonds monétaire international (FMI) nous annonce des famines agricoles à venir. Ces famines proviennent de l'abandon imposé des cultures vivrières. »

Musiques d'aujourd'hui au pays de Lorient (MAPL) et Ingalañ travaillent ensemble. Thierry Bertin, directeur de MAPL, et son équipe se sont impliqués dans la programmation des trois soirées festives. « Les groupes qui viennent, nous les connaissons bien et nous les avons déjà accompagnés. Nous sommes très attachés à la diversité. Le monde musical évolue lui aussi. Il faut savoir que pour vivre, il y a dix ans un groupe de musiciens devait vendre 10 000 albums. Aujourd'hui, il faut vendre 60 000 CD pour en retirer le même revenu. »

Les artistes qui montent sur la scène durant ces trois soirées à Lorient prennent un « cachet équitable » assure Thierry Bertin. « Par ailleurs, nous avons choisi de faire une soirée électro dimanche soir, pour un public plus jeune, avec les autorisations nécessaires qui nous permettent d'aller jusqu'à 5 h le lundi matin pour la musique life. »

Rencontres du commerce équitable, les 9, 10 et 11 mai, au parc des expositions de Lorient.

Entrée salon : 3 €, gratuit au moins de 16 ans.


Publié dans Lanester

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article